Thème de l'année 2016-2017

Se salir les mains : Mère Gaëtan nous fait part du thème choisi par le conseil de tutelle de la congrégation des Sœurs de Saint-Thomas de Villeneuve. Cette petite phrase se réfère à l'homélie du 20 juin 2016 du Pape François, au sujet de la parabole du Bon Samaritain.

Bonjour à tous et bienvenue,

Pour quelques-uns d’entre vous, Saint-Thomas, vous connaissez, mais pour la plupart c’est du nouveau.

Vous avez dû aller voir sur le site de l’école ce qui est dit et vous avez constaté qu’il y avait des religieuses, oui, des sœurs de Saint-Thomas de Villeneuve, congrégation fondée en 1661 en Bretagne par le Père Ange le Proust, spécialement pour les pauvres, les malades, les plus démunis, très nombreux à l’époque.

Aujourd’hui encore, avec cette vision du Seigneur Jésus « Tout ce que vous avez fait au plus petit de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait », nous continuons cette belle aventure.

Comme chaque année, le conseil de tutelle de la congrégation, a choisi, après le thème de l’engagement l’année dernière, le thème qui se réfère à l’homélie du 20 juin 2016 du Pape François, au sujet de la parabole du « Bon samaritain » : à chaque chrétien, le Seigneur enseigne cette sagesse de l’Evangile, « se salir les mains ». Vous aurez tout le loisir de découvrir la très belle réalité qui se cache sous cette petite phrase, de vous l’approprier et de découvrir tout le courage qu’elle suppose.

Je vous invite à bien recevoir l’enseignement qui va vous être prodigué par des professeurs compétents et disponibles et à approfondir votre Foi. Vous n’êtes pas sans savoir que notre temps est difficile et vous aurez besoin d’être solides dans votre Foi, d’où la nécessité de la cultiver pour en témoigner. Vous avez choisi une école catholique, vous serez aidés, mais la volonté de rencontrer et suivre le Christ vous appartient. Vous avez l’âge de tous les commencements, alors gardez l’élan et la générosité de votre jeunesse…

Un ancien élève (années 90-95), attardé dans la rue, revenait voir son école et se rappelait avec bonheur l’esprit de famille qui y régnait. Je sentais une certaine nostalgie, ce qui me pousse à vous dire de garder cet esprit. Respectez-vous, aimez-vous, aidez-vous, vivez une vraie fraternité, et vous serez heureux.

Courage, mettez une bonne paire de chaussures, affrontez le plein vent et « salissez-vous les mains ».

Que l’Evangile soit votre navigateur sur les routes de la Vie !

Bonne année à tous !

                                                                                                                                             Mère Gaëtan

« Saint-Thomas de Villeneuve a pour vocation de développer en chaque jeune, la personne et sa capacité à se mettre au service du monde. »

« Aime et dis-le par ta vie » Saint Augustin