Le FRAT 2016

Frat 2016

Le FRAT 2016 : du 24 au 28 avril 2016

« Je vous donne ma Paix »

à l'échelle nationale

10 204 personnes inscrites au FRAT à Lourdes et présentes dans la Basilique Saint-Pie X, autour des 8 évêques d’Ile-de- France !

2 x 9 heures de train en train non couchette….

Des temps de carrefours, de prières, de louange, de chants, de rencontres, de découvertes de Lourdes… Voilà ce qu’est le FRAT.
Ce rassemblement de toute l’Ile-de-France à l’appel de tous ses évêques existe depuis plus de 100 ans maintenant. Et c’est toujours avec le même enthousiasme et le même souhait de rencontrer le Christ que tous ces jeunes répondent à l’invitation lancée. Cette année le thème était celui de la Paix. La paix donnée, la paix reçue dans nos vies parfois bien agitées, dans nos relations quotidiennes, dans notre monde où, hélas, la violence veut prendre le pas. Cependant, ces jeunes nous ont, une fois de plus, montré que leur besoin d’amour, de réconciliation et de vie sont les plus forts.

à notre échelle

En 2006, un groupe FRAT a été lancé à STV. Ce groupe était composé de 15 personnes ( toujours en lien avec la paroisse).  Quel chemin parcouru depuis !

90 personnes cette année pour Chaville, soit 59 jeunes de STV, 17 de l’aumônerie et 14 adultes pour les encadrer dont 2 religieuses et 1 prêtre accompagnateur.

De beaux témoignages à l’issue de ces 4 jours :

  • celui de nos deux jeunes sœurs qui vont prononcer leurs vœux définitifs le 22 septembre 2016,
  • celui du Père Frédéric qui nous a expliqué sa rencontre tardive avec Jésus,
  • le souhait pour une lycéenne de se préparer au sacrement de l’Eucharistie,
  • l’interrogation de plusieurs sur la façon de continuer à vivre ce temps béni et à être des témoins d’une foi joyeuse et d’une église en marche,
  • la découverte de Lourdes, de la grotte, de ce lieu où les plus petits, malades et personnes souffrant sont les premiers, comme annoncé par Jésus.

« Le FRAT ce n’est pas fini, le FRAT c’est pour toute la vie. »

Nos jeunes l’ont scandé tant et plus. Chacun va le mettre en œuvre dans son lycée, dans son aumônerie, dans sa paroisse.

 Rendons grâce pour ces temps vécus et pour ce beau dynamisme.

Laurence Schlegel