La chapelle et ses vitraux

La chapelle

La chapelle actuelle a été construite en 1984. Sa forme est caractéristique de Saint-Thomas de Villeneuve de Chaville. Elle peut accueillir de 100 à 350 élèves.

Les vitraux ont une histoire

 

Mr Jacques LOIR a créé ce vitrail en 1984. Il est maître verrier à Chartres. Ce vitrail a été choisi par les élèves de Troisième de cette époque à cause de la densité de vie qu'il exprime. Mr LOIR a beaucoup médité, prié, contemplé devant ce vitrail. En le créant, il a voulu "relire sa vie".

Les vitraux

 

Depuis 1984, beaucoup de jeunes ont essayé de déchiffrer ce vitrail. Il se lit de gauche à droite.

Première fenêtre

Vert (espérance), marron (terre), rouge (les sentiments), transparence (ouverture) et une "étincelle" de jaune (la vie de Dieu en l'homme). Les lignes sont resserrées et en attente.

Deuxième fenêtre

Beaucoup de jaunes : vie spirituelle de l'enfant. Elle peut être intense. Beaucoup de verts : l'enfant est spontanément ouvert à la dimension spirituelle de son être. Le marron est "labouré" par le vert (espérance), "noyauté" par le jaune (la vie de Dieu) en haut et "imprégné" de rouge (vie des sentiments). Les lignes se croisent et se coupent sans agressivité : harmonie et sérénité "la terre en nous" dynamisée par l'Esprit. Tout est en place.

Troisième, quatrième et cinquième fenêtres

Les lignes explosent, hachent les couleurs. Elles tourmentent et oppressent les couleurs. C'est le combat intérieur : le temps du choix, le temps de la lutte pour grandir, le temps de l'entrainement. C'est le temps de l'épreuve.

"Vivre c'est naître lentement" Saint Exupéry.

Dans la cinquième fenêtre, la dimension intérieure est explosée. Le jaune se resserre pour être plus fort. Le vert semble se diluer, il peut y avoir beaucoup de révolte. C'est la tempête. L'apprentissage de toutes nos énergies.

Sixième fenêtre

Changement d'ambiance, il s'est passé quelque chose. Les lignes ne s'agressent plus. Elles reconstruisent une harmonie dans le respect des couleurs. Elles partent du bas pour aller jusqu'au bout de la 7ème fenêtre. Les couleurs se calment et reprennent respiration et espace. L'espérance s'élance (bloc vert). Le jaune s'insinue partout, du haut en bas, la vie de Dieu est accueillie.

Septième fenêtre

Les lignes sont sereines, puissantes et orientées... La transparence du vert et du jaune domine. Transfiguration de l'homme qui accepte de devenir Fils de Dieu. Comme le Christ, héritier de Dieu, co-héritier du Christ.